pile-ou-face

Cette question appelle une réponse du tac au tac, très courte et très affirmée. Pourquoi le jury poserait-il cette question? Pour tester le niveau de confiance du candidat. Répondre oui ne serait pas montrer son goût prononcé pour le risque mais avouer manquer de confiance en soi. Il faut donc adopter une réponse négative, le « non » doit être quasi instantané et suivi d’un temps de silence pour lui donner du poids.

Le candidat peut argumenter dans un second temps. Il s’agit de montrer qu’il croit davantage en lui qu’en la chance et que le pile ou face convient à des situations sur lesquelles on a perdu le contrôle, c’est à dire des situations pour lesquelles l’avenir ne dépend pas de nous.

Or, le candidat doit affirmer que l’avenir de l’entretien dépend toujours en partie de lui, qu’il en a une maîtrise partielle ou du moins pense-t-il en avoir l’illusion… On joue aussi à pile ou face lorsque la décision finale importe peu, ainsi on ne joue pas à pile ou face l’entrée en guerre, ni le mariage. Par contre, on peut jouer à pile ou face entre un verre de coca et un verre de jus d’orange si on a envie de boire autant l’un que l’autre et que par conséquent, la décision n’a pas d’importance. Or le candidat est ici parce que justement il veut rentrer dans l’école de commerce et il est impossible de mettre le succès et l’échec sur une balance de satisfaction.

Le candidat peut conclure en disant que répondre oui à cette question serait affirmer qu’il n’a aucune prise sur l’entretien (alors qu’il s’efforce à démontrer le contraire depuis le début des opérations) et que son succès ne lui tient pas tant à cœur. Autrement dit, un simple oui le disqualifierait d’emblée. Il opte donc pour le non tout en précisant que cela ne veut pas dire qu’il n’a aucun goût ou sens pour le risque, mais qu’il privilégie le risque calculé, c’est à dire un risque dont les issues et conséquences sont calculables. Au candidat d’aller chercher un exemple qui démontre qu’il prend des risques en temps voulu. S’il dirige bien sa réponse, l’entretien s’enclenchera ensuite sur le risque. (Le candidat doit avoir en main des exemples personnels de prise de risque mais aussi des exemples notoires.)


Subscribe to comments Commentaire | Trackback |
Post Tags:

Browse Timeline


Ajouter un commentaire


XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>