agace-le-plus

En voici une question déstabilisante, susceptible de vous être posée durant vos entretiens.

« Agacer », ce n’est pas « gêner » ni « énerver ». C’est beaucoup moins fort. Agacer, c’est un petit truc qui se trouve dans notre environnement extérieur et qui nous titille, nous crispe, nous irrite, mais ça reste quelque chose de petit et qui passe vite. Agacer, c’est causer une sensation irritante et généralement désagréable parce que répétée et continue. On ressent alors un sentiment dont on aimerait faire part,  mais c’est tellement rien qu’il nous est difficile de le faire sans passer pour quelqu’un de maniaque ou d’intolérant. La plupart du temps, on se contente de prendre sur soi, d’attendre un peu et de prendre une grande respiration.

Le problème de l’agacement, c’est qu’on y focalise toute notre attention, et il est très difficile de s’en détacher : « Mince, Jean fait du bruit en mangeant … ce n’est pas grave, concentre toi sur ton exercice … ho ce qu’il m’énerve !! »

Quelque chose qui nous agace, ça peut-être un petit bruit que fait un voisin ou quelqu’un qui est dans la même pièce, comme celui qui mâche son chewing-gum la bouche ouverte, qui respire fort. Ca peut aussi être les gens qui montent dans le métro avant de laisser descendre les autres. Dans le même registre, on a tous déjà eu un voisin de classe qui bouge sa jambe en permanence, ce qui fait bouger la table et fait déraper le stylo. On ne dit rien de la journée et à 17h, ça éclate. De mon point de vue, de toutes ces situations, c’est encore celui qui mâche son chewing-gum bruyamment qui m’agace le plus, car il retient toute mon attention, je guette le moment où il va s’arrêter, je soupire de satisfaction quand tel est le cas, mais il s’y remet aussitôt…

Lorsque ce cas se présente, je n’attends jamais trop pour faire part de mon mécontentement, poliment bien sûr : « je suis désolée, ça me gêne vraiment, tu peux faire moins de bruit s’il te plait ? ». On dit de moi que je suis difficile … et alors ? Je l’ai dit gentiment, et on ne peut pas dire que j’aie fait preuve d’intolérance. Le tout est de se permettre la remarque lorsqu’elle est appropriée : on ne demande pas à une personne âgée de faire moins de bruit en mangeant, cela va de soi.

Cela reste une question très personnelle à laquelle il faut répondre sincèrement car l’entretien dans sa globalité doit rester cohérent, coûte que coûte. Toutefois, il me semble important de bien établir la distinction au début entre ce qui agace et ce qui énerve.


Subscribe to comments Commentaire | Trackback |
Post Tags:

Browse Timeline


Ajouter un commentaire


XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>